Archive par tag | "Louise Harel"

Tags: , , , , ,

Échangeur Turcot: le maire Tremblay invité à s’impliquer davantage

Posté le 13 avril 2010 par Midi Libre

turcotLe Ministère des Transports du Québec semble maintenant vouloir faire cavalier seul dans le projet de réfection de l’échangeur Turcot. Le Conseil Régional en Environnement de Montréal et l’opposition officielle à l’Hôtel de Ville réagissent en demandant au maire Gérald Tremblay d’exercer un plus grand leadership afin de redonner à la ville la place qui lui revient dans la gestion du dossier.

Un reportage de Ian Gauthier dans le cadre du Midi Libre du mardi 13 avril 2010.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (0)

Tags: , , , , ,

L’Université de Montréal s’invite à l’Hôtel de ville

Posté le 23 février 2010 par Arthur Lacomme

image-11Les débats ont été houleux lors de la dernière séance du conseil municipal. Il a été question du projet immobilier du 1420, Mont-Royal Ouest, sur le flanc de la montagne. L’Université de Montréal a décidé de vendre ce bâtiment patrimonial à un entrepreneur privé qui veut y bâtir des condos de luxe. Les citoyens, les professeurs de l’université et les partis de l’opposition sont contre. La Ville doit dézoner le terrain. Mais, voilà, l’Université vient de nommer son nouveau recteur. Changement de cap pour le projet?

Un reportage réalisé par Arthur Lacomme pour le Midi Libre du 23 février 2010, présenté par Marie-Ameline Barbier.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (0)

Tags: , , ,

Dans le vif de l’action du Conseil municipal

Posté le 01 décembre 2009 par Arthur Lacomme

salle

Le nouveau conseil municipal s’est réuni lundi 30 novembre 2009 pour tenir sa première séance régulière depuis les élections du 1er novembre. Une nouvelle dynamique se créé avec les deux partis d’opposition en plus grand nombre. Les élus ont vite été plongés dans l’action, avec au menu le contrat des compteurs d’eau et d’autres contrats octroyés par le Comité exécutif.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (0)

Tags: , ,

Louise Harel restera chef de l’opposition pendant 4 ans

Posté le 04 novembre 2009 par Marie-Ameline Barbier

louise-harelLors de la premiére conférence de presse que Louise Harel donnait mercredi matin, depuis sa défaite aux municipales dimanche, la chef de Vision Montréal a confirmé qu’elle conservait son poste de chef de l’opposition et ceci, pendant les quatre prochaines années. Louise Harel réagissait aux premières déclarations de Gérald Tremblay, soulignant notanmment que le ménage devait être fait à la mairie.

Un reportage de Marie-Ameline Barbier pour Le Midi Libre du 4 novembre présenté par Vincent Resseguier.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (0)

Tags: , , , , , , , , , ,

Mais pour qui voter?

Posté le 30 octobre 2009 par Arthur Lacomme

election_montreal_sloganLa fin est proche. Et il vous faudra prendre une décision…

Union Montréal avec Gérald Tremblay? Le scandale des compteurs d’eau n’est pas bien loin…

Vision Montréal et Louise Harel? L’affaire Labonté fait encore des remous…

Projet Montréal avec Richard Bergeron? Les théories du chef reviennent le hanter…

Pour vous y retrouver, Vincent Allaire et Arthur Lacomme vous présentent une analyse de la situation alors que la campagne électorale se conclut. Un échange animé par Vincent Rességuier, pour le Midi Libre du vendredi 30 octobre.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (0)

Tags: , , , , , , , ,

Aller chercher le talent où il se trouve

Posté le 28 octobre 2009 par Vincent Allaire

logo_chambreProjet Montréal ouvrirait le comité exécutif aux autres partis d’opposition. C’est ce que Richard Bergeron a annoncé hier lors d’un débat organisé par la chambre de commerce du Montréal métropolitain. Monsieur Bergeron considère comme « stérile » le fait de laisser des personnes de talents sur les bancs de l’opposition.

Aussi lors de ce débat, Louise Harel de Vision Montréal attaque le maire sortant Gérald Tremblay d’Union Montréal sur l’absence d’intégrité à Montréal.

Finalement, Gérald Tremblay s’en prend à Richard Bergeron sur la question de la place de l’automobile dans la métropole.

Un compte-rendu de Vincent Allaire, pour le Midi Libre, animé par Vincent Rességuier.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (0)

Tags: , , , , , , , , , ,

Les chefs en studio

Posté le 26 octobre 2009 par Vincent Allaire

ImpressionRichard Bergeron, Louise Harel et Louise O’Sullivan ont répondu aux questions de Vincent Rességuier dans le cadre du Midi Libre.

Louise Harel se défend

Louise Harel de Vision Montréal reste vague sur son avenir politique si jamais elle n’était pas élue mairesse de Montréal le 1er novembre prochain. « Je poursuivrai mon engagement citoyen de la façon dont la population le souhaitera », énonce laconiquement la chef de Vision Montréal.

Questionnée sur son opportunisme politique et son arrivée tardive en politique municipale, Louise Harel répond : « Je me suis toujours intéressé à ces questions de service de proximité, de service aux citoyens et de vision d’ensemble de la seule grande ville de classe mondiale que compte le Québec ».

Après les déboires avec Benoît Labonté, Louise Harel aurait été peut être été mieux servie à Projet Montréal. Celle-ci explique sa décision : « Richard Bergeron souhaitait que je me présente comme indépendante. [...] Je ne suis pas une reine consort. Je ne suis pas un prête-nom ».

Madame Harel revient sur les allégations de Benoît Labonté selon lesquelles Vision Montréal aurait reçu du financement d’entreprises, ce qui est strictement interdit par la loi. « Nous n’avons aucun financement de type entreprise (avec des prête-noms) », déclare énergiquement Louise Harel.

L’entrevue intégrale avec Louise Harel, chef de Vision Montréal :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Richard Bergeron et l’effondrement de la politique traditionnelle

Richard Bergeron explique la venue de John Gomery dans le bastion de Projet Montréal comme président d’honneur de la campagne de financement. « J’ai décidé de ne jamais dépendre de quelque réseau que ce soit. On s’est imposé la voie la plus difficile qui soit. John Gomery a reconnu que cette démarche, que nous avions choisi, correspondait à ses propres valeurs, à ses propres conceptions de la politique », explique leur chef, Richard Bergeron. Rappelons que la fille du juge à la retraite se présente comme candidate de Projet Montréal dans l’arrondissement de Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce.

Le chef de Projet Montréal analyse aussi  la crise politique qui s’abat sur Montréal : « L’ancienne manière de faire de la politique est en train de s’effondrer. La manière plus difficile, plus naïve se présente comme une alternative à la population. On les a gagnés nos lauriers. On n’a pas triché, nous ».

Monsieur Bergeron précise qu’il y a eu dernièrement une importante augmentation du financement: « On reçoit autour de 50 contributions par jour. Ça va nous permettre de finir notre campagne correctement. »

À ceux qui croient que son programme serait irréaliste financièrement, Richard Bergeron réplique sévèrement  : « C’est 600 millions de dollars par année sur 4 ans. (…) Avec 300 millions par année par une nouvelle source de financement. Si on n’a pas la nouvelle source de financement, on fait juste la moitié du programme. Ça coule de source. Un enfant de deux ans comprendrait ça. »

L’entrevue intégrale avec Richard Bergeron, chef de Projet Montréal :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Louise O’Sullivan veut une mise sous  tutelle

Louise O’Sullivan énonce une position originale pour régler la présente crise politique : « On demande que la ville soit mise sous tutelle, peu importe qui est élu. Il faut mettre au point les finances de la ville. »

Celle-ci commente aussi la réponse donnée sur les ondes de CIBL 101,5 Radio Montréal par Louise Harel sur son avenir politique dans le cas où cette dernière ne serait pas élue mairesse de Montréal : « Ce n’est pas transparent la façon dont elle vous a répondu! Moi, j’ai dit oui, je vais être là (dans l’opposition)! »

La chef du parti Montréal Ville-Marie ne ménage pas non plus le maire sortant : « Gérald Tremblay manque de leadership. Il n’est pas bien entouré. (…) Il devrait être à l’écoute des élus. »

L’entrevue intégrale avec Louise O’Sullivan, chef de Montréal Ville-Marie :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (0)

Tags: , ,

Un feuilleton haletant

Posté le 19 octobre 2009 par Vincent Allaire

labonte1Benoît Labonté démissionne de Vision Montréal. Le bras droit de Louise Harel quitte ses fonctions de chef de l’opposition officielle à l’hôtel de ville et retire sa candidature comme conseiller de ville dans l’arrondissement Ville-Marie, dans le district Sainte-Marie.

C’est la chef de Vision Montréal qui a demandé la démission de Benoît Labonté. Monsieur Labonté aurait refusé d’aller dans les studios de TVA pour expliquer la situation, alors que Louise Harel lui avait demandé. Suite à ce refus, madame Harel a exigé la démission immédiate de Benoît Labonté.

Pour mieux comprendre les circonstances de cette démission surprise à moins de deux semaines du scrutin, Arthur Lacomme analyse les événements de la fin de semaine.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (1)

Tags: , , , , , , , , , , , ,

Municipales : 400 candidats dans l’arène

Posté le 06 octobre 2009 par Christopher Le Caer

mairie-de-montrealLa période de dépôt des candidatures en vue des élections municipales vient de s’achever. Le bureau des élections de Montréal annonce que 400 personnes ont déposé leur candidature pour les 103 postes en jeu. Sur les 400 candidats (soit 57 de plus qu’en 2005), on compte 132 femmes.

Six candidats visent le poste de maire de Montréal. Gérald Tremblay (maire sortant et chef d’Union Montréal, qui brigue un troisième mandat), Louise Harel (Vision Montréal), Richard Bergeron (Projet Montréal) et Louise O’Sullivan (Parti Montréal-Ville Marie). S’ajoutent Michel Bédard (Fierté Montréal) et Michel Prairie (indépendant).

Les Montréalais voteront aussi pour élire 18 maires d’arrondissement, 46 conseillers de ville et 38 conseillers d’arrondissement.

Commentaire (0)

Tags: , , , , , ,

Débat public sur l’environnement des candidats à la mairie

Posté le 03 octobre 2009 par CIBL Radio-Montréal

Le seul débat sur le thème de l’environnement entre les chefs de partis candidats aux élections municipales : Mme Louise Harel pour Vision Montréal, M. Richard Bergeron pour Projet Montréal et M. Gérald Tremblay pour Union Montréal (à confirmer).

Une excellente façon de mieux connaître les engagements de chacun des partis sur les enjeux environnementaux prioritaires à Montréal.

Union Montréal, Vision Montréal et Projet Montréal se sont déjà engagées tous les trois à mettre en place une série de mesures pour réduire la circulation automobile, réduire la quantité de matières résiduelles destinées à l’enfouissement et faciliter l’accès aux berges pour la baignade. Dans les dossiers de la qualité de l’air, du financement du transport collectif et de la protection des milieux naturels et du Mont Royal, les partis sont par ailleurs divergents.

Cette diffusion en directe est une gracieuseté de Webtv.coop et du Conseil Régional Environnement Montréal
Webtv.coop

Commentaire (0)

LES DERNIERS AUDIO
Ce texte sera remplacé


Cyberlettre

Courriel:

Inscription
Se désinscrire

Nom de la personne:

Prénom:

Compagnie: