Archive par tag | "élections"

Tags: , , , , , , ,

Projet de loi 78 : la CRÉ de Montréal réclame des changements

Posté le 18 mars 2010 par Guillaume Rosier

Les auditions sur le projet de loi 78 se sont terminées hier.

Le projet de loi 78 porte à la fois sur la représentation électorale et sur le financement des partis.scrutin_electoral

Ces dernières semaines, on a beaucoup parlé du financement des partis. Richard Bergeron, le chef de Projet Montréal a présenté son mémoire mardi dernier à Commission des institutions de l’Assemblée nationale. Il a demandé que le budget électoral maximum des partis montréalais passe de 2,3 millions $ à 500 000 $.

Le même jour, la Conférence régionale des élus de Montréal a également présenté son mémoire. Cette fois-ci,  il a été question de représentation électorale.

La CRÉ de Montréal réclame des changements majeurs au projet de loi 78.

Entrevue réalisée par Denis Wong pour le Midi libre du 18 mars 2010, avec Danielle Ripeau, conseillère stratégique, planification et recherche, de la CRÉ Montréal.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (0)

Tags: , ,

Financement des partis: la parole aux citoyens

Posté le 07 janvier 2010 par Marie-Ameline Barbier

dollars-canadiensOn connaît désormais le nom des 12 électeurs qui feront partie du jury citoyen sur le financement des partis politiques.
Un jury voulu par le Directeur général des élections du Québec, Marcel Blanchet, qui a confié à l’Institut du Nouveau Monde les rennes de l’organisation de ce jury.
Ce dernier se penchera sur le thème du financement des partis et plus particulièrement sur la possibilité pour les entreprises de contribuer aux caisses électorales Cette consultation qui prendra la forme d’audiences publiques sera menée par 12 électeurs les 16 et 17 janvier prochain.

Un reportage de Marie-Ameline Barbier pour Le Midi-Libre du 6 janvier présenté par Vincent Résseguier.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (1)

Tags: , ,

Ça vous concerne pourtant!

Posté le 30 octobre 2009 par Vincent Allaire

1740359504_f854919d4cL’environnement a été quelque peu oublié dans cette campagne électorale.

Les espaces verts et les milieux humides sont au menu de cette chronique de Coralie Deny, chargé de projet au Centre régional de l’environnement (CRE) de Montréal.

Une entrevue réalisée par Vincent Rességuier, pour le Midi Libre.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (1)

Tags: , , , , , , , , , ,

Les chefs en studio

Posté le 26 octobre 2009 par Vincent Allaire

ImpressionRichard Bergeron, Louise Harel et Louise O’Sullivan ont répondu aux questions de Vincent Rességuier dans le cadre du Midi Libre.

Louise Harel se défend

Louise Harel de Vision Montréal reste vague sur son avenir politique si jamais elle n’était pas élue mairesse de Montréal le 1er novembre prochain. « Je poursuivrai mon engagement citoyen de la façon dont la population le souhaitera », énonce laconiquement la chef de Vision Montréal.

Questionnée sur son opportunisme politique et son arrivée tardive en politique municipale, Louise Harel répond : « Je me suis toujours intéressé à ces questions de service de proximité, de service aux citoyens et de vision d’ensemble de la seule grande ville de classe mondiale que compte le Québec ».

Après les déboires avec Benoît Labonté, Louise Harel aurait été peut être été mieux servie à Projet Montréal. Celle-ci explique sa décision : « Richard Bergeron souhaitait que je me présente comme indépendante. [...] Je ne suis pas une reine consort. Je ne suis pas un prête-nom ».

Madame Harel revient sur les allégations de Benoît Labonté selon lesquelles Vision Montréal aurait reçu du financement d’entreprises, ce qui est strictement interdit par la loi. « Nous n’avons aucun financement de type entreprise (avec des prête-noms) », déclare énergiquement Louise Harel.

L’entrevue intégrale avec Louise Harel, chef de Vision Montréal :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Richard Bergeron et l’effondrement de la politique traditionnelle

Richard Bergeron explique la venue de John Gomery dans le bastion de Projet Montréal comme président d’honneur de la campagne de financement. « J’ai décidé de ne jamais dépendre de quelque réseau que ce soit. On s’est imposé la voie la plus difficile qui soit. John Gomery a reconnu que cette démarche, que nous avions choisi, correspondait à ses propres valeurs, à ses propres conceptions de la politique », explique leur chef, Richard Bergeron. Rappelons que la fille du juge à la retraite se présente comme candidate de Projet Montréal dans l’arrondissement de Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce.

Le chef de Projet Montréal analyse aussi  la crise politique qui s’abat sur Montréal : « L’ancienne manière de faire de la politique est en train de s’effondrer. La manière plus difficile, plus naïve se présente comme une alternative à la population. On les a gagnés nos lauriers. On n’a pas triché, nous ».

Monsieur Bergeron précise qu’il y a eu dernièrement une importante augmentation du financement: « On reçoit autour de 50 contributions par jour. Ça va nous permettre de finir notre campagne correctement. »

À ceux qui croient que son programme serait irréaliste financièrement, Richard Bergeron réplique sévèrement  : « C’est 600 millions de dollars par année sur 4 ans. (…) Avec 300 millions par année par une nouvelle source de financement. Si on n’a pas la nouvelle source de financement, on fait juste la moitié du programme. Ça coule de source. Un enfant de deux ans comprendrait ça. »

L’entrevue intégrale avec Richard Bergeron, chef de Projet Montréal :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Louise O’Sullivan veut une mise sous  tutelle

Louise O’Sullivan énonce une position originale pour régler la présente crise politique : « On demande que la ville soit mise sous tutelle, peu importe qui est élu. Il faut mettre au point les finances de la ville. »

Celle-ci commente aussi la réponse donnée sur les ondes de CIBL 101,5 Radio Montréal par Louise Harel sur son avenir politique dans le cas où cette dernière ne serait pas élue mairesse de Montréal : « Ce n’est pas transparent la façon dont elle vous a répondu! Moi, j’ai dit oui, je vais être là (dans l’opposition)! »

La chef du parti Montréal Ville-Marie ne ménage pas non plus le maire sortant : « Gérald Tremblay manque de leadership. Il n’est pas bien entouré. (…) Il devrait être à l’écoute des élus. »

L’entrevue intégrale avec Louise O’Sullivan, chef de Montréal Ville-Marie :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (0)

Tags: , , , ,

Vote des jeunes: désintéressement ou exclusion?

Posté le 14 octobre 2009 par Valerie Ouellet

manif-xtudiants-uqam-_mars2008Avec les nouveaux arrivants, les jeunes adultes représentent le groupe ayant le plus bas taux de participation aux élections. Aux dernières élections municipales, moins de 10% des électeurs de moins de 30 ans ont voté. À l’aube des prochaines élections municipales, une question plane sur les principaux partis politiques:

Pourquoi les jeunes électeurs fuient-ils les bulletins de vote?

Un reportage de Valérie Ouellet

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaires (2)

Tags: , , , ,

Tour de bateau pour l’Entrée maritime

Posté le 07 octobre 2009 par Vincent Allaire

Il faut revaloriser l’Entrée maritime du Saint-Laurent. C’est ce qu’a défendu Richard Bergeron, chef de Projet Montréal, lors d’une conférence de presse inusitée menée lors d’une excursion nautique sur le fleuve le 2 octobre dernier.

coolopolis.blogspot.com

Monsieur Bergeron a dévoilé son plan de revitalisation des berges du Saint-Laurent. Situé à l’est du pont Jacques-Cartier, le terrain s’étale sur une longueur de 2,5 kilomètres et est enclavé par le fleuve Saint-Laurent et la rue Notre-Dame Est. Le projet prévoit de construire des habitations, des bureaux, des restaurants, un marché public ainsi qu’un parc pour dynamiser ce secteur laissé à l’abandon. Seule la présence de la gare d’assemblage du port de Montréal est encore en activité sur le terrain visé par Projet Montréal.

De plus, Projet Montréal prévoit que la pointe nord de l’île Sainte-Hélène, qui héberge en ce moment un stationnement, pourrait accueillir un immeuble d’envergure. Monsieur Bergeron rêve de voir un investissement privé qui amènerait l’érection d’un édifice semblable à l’opéra de Sydney en Australie.

Un reportage de Vincent Allaire pour Le Midi Libre du 5 octobre, présenté par Vincent Rességuier.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (0)

Tags: , , , ,

Élections municipales: contrer le désintérêt.

Posté le 06 octobre 2009 par Normand Forgues-Roy

Les électeurs sont courtisés dans le cadre de cette campagne électorale. Pour enrichir  la gamme d’initiatives pour les inciter à se rendre aux urnes, Laurence Bherer, mairie-de-montrealprofesseure de Sciences politiques à l’Université de Montréal, a décidé d’organiser une série de conférences: Pourquoi s’intéresser aux élections municipales ?

Jusqu’au 27 octobre, tous les mardis à 12h, les électeurs sont invités à l’Université de Montréal pour entendre des conférences sur divers aspects de la politique municipale.

Gilles Senécal s’est entretenu avec Laurence Bherer sur la série de conférences et la participation aux élections municipales dans le cadre du Midi Libre.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Pour plus d’information :

http://blogueelectionsmunicipales2009.wordpress.com/

Commentaire (0)

Tags: , ,

Vox-pop: allez-vous voter? Pour qui?

Posté le 06 octobre 2009 par Normand Forgues-Roy

EXCLUSIF - Dans les dernières semaines, les Montréalais ont pu subir plusieurs controverses de la part de leurs dirigeants politiques. Ainsi, heureusement pour certains et malheureusement pour d’autres, les élections municipales approchent à grands pas. Bien que la majorité des citoyens sache que des élections se tiendront prochainement, plusieurs d’entre eux n’y accordent aucun intérêt. Toutefois, certains Montréalais ont ces élections à cœur et ne manqueront pas l’opportunité d’exprimer leurs opinions le 1er novembre.

Des citoyens répondent aux questions, «Allez-vous voter?» «Pour qui voterez-vous?»

Des citoyens répondent aux questions, «Allez-vous voter?» «Pour qui voterez-vous?»

Notre journaliste, Pascale Martin, en a rencontré quelques-uns, histoire de recueillir leur opinion.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (0)

Tags: , , , , , , , ,

Débat/élections : le Transport dans tous ses états

Posté le 05 octobre 2009 par Christopher Le Caer

electionsCIBL Radio-Montréal 101,5 FM proposait  un premier débat thématique avec des candidats à l’élection du 1er novembre prochain. Ce lundi 6 octobre, place à la question des transports à Montréal. Les principaux enjeux débattus : le financement des réseaux de transports. Les priorités de chaque parti. Les grands projets routiers à Montréal. La répartition des espaces (entre auto, piétons, cyclistes…)

Étaient en studio :

Michel Labrecque (Union Montréal)

Guillaume Vaillancourt (Vision Montréal)

Luc Ferrandez (Projet Montréal)

Le débat, présenté par Vincent Rességuier.

Partie 1 :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Partie 2 :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaires (2)

Tags: , , , , , , ,

Harel/Tremblay : un premier débat sans grand vainqueur

Posté le 24 septembre 2009 par Christopher Le Caer

tremblay-harel3Le premier débat télévisé (sur les ondes de LCN), mercredi, entre Louise Harel (Vision Montréal) et Gérald Tremblay (Union Montréal) a donné lieu  à des échanges assez musclés.

Les deux candidats à la mairie ont débattu sur six thèmes dont la gouvernance, le transport en commun ou encore l’éthique.  Le maire ne s’est d’ailleurs pas trouvé à son avantage sur ce dernier thème, après avoir reçu en début de semaine un rapport accablant du vérificateur général sur le contrat des compteurs d’eau.

Débat houleux sur l’éthique

Gérald Tremblay a d’abord dû s’expliquer sur l’échec du processus d’attribution du contrat des compteurs d’eau à GÉNIeau. Il a reconnu que ce qui s’est passé n’est pas «normal». Il a ajouté avoir «agi» aussitôt après avoir été mis au courant des anomalies dans ce dossier. L’ancienne ministre n’a pas hésité à attaquer son rival à ce sujet. « Le maire réagit toujours quand il est trop tard. [Il] aurait du être au courant des détails du contrat. Il a préféré remettre les clés de la ville au secteur privé », s’est empressé d’ajouter Mme Harel. A ces propos, le maire a réagit en rappelant que le contrat avait été approuvé « à l’unanimité par le conseil de ville », sur lequel siègent aussi les élus de Vision Montréal.

Léger avantage à Tremblay

« Il y a 19 façons dans la ville de faire du déneigement », a lancé Louise Harel, déplorant l’absence de « centre de commandement » à la Ville. Le maire l’a reconnu. Sur ce point, l’ancienne députée péquiste semble avoir pris un avantage.

Gérald Tremblay n’a pas semblé affaibli par les attaques de Louise Harel. Il a même marqué des points sur la question des transports en indiquant que son administration avait amélioré les transports en commun de 17 %. Il s’est engagé à prolonger le métro jusqu’à Anjou en trois ans. Le maire a aussi insisté sur les centaines de millions de dollars investis dans les infrastructures de la ville et dans le transport, deux secteurs « laissés pour compte » par l’administration de Pierre Bourque (alors à la tête de Vision Montréal), selon lui. Il a aussi multiplié les attaques sur le bilan de Louise Harel à titre de ministre des Affaires municipales.

Enfin, sur la question du développement économique de la ville, le maire Tremblay semble aussi avoir été plus incisif, rappelant plusieurs chantiers mis en branle par son administration. Le Quartier des spectacles, le réaménagement de l’autoroute Bonaventure, la transformation du secteur des Muséums nature ou encore le projet Griffintown. Le principal projet mis en avant par Mme Harel est la présentation de l’exposition universelle 2020. « Pensez-vous que les Montréalais sont prêts à attendre 11 ans ! », s’est empressé de renchérir le maire.

Que doit-on retenir en premier lieu de ce premier débat ? Le maire Tremblay a démontré une bonne maîtrise des dossiers de la Ville. Louise Harel n’a pas démérité, a attaqué Tremblay là où ça fait mal (l’éthique), mais a fait preuve de certaines approximations dans certains dossiers, comme le déneigement ou encore le transport en commun. Prochain débat télévisé, le 19 octobre sur les ondes de Radio-Canada et de RDI. Cette fois-ci, le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, sera de la partie.

Commentaire (1)

LES DERNIERS AUDIO
Ce texte sera remplacé


Cyberlettre

Courriel:

Inscription
Se désinscrire

Nom de la personne:

Prénom:

Compagnie: