Archive par tag | "4 à 6"

Tags: , ,

On déménage! Trucs réno à petit prix

Posté le 04 juillet 2010 par Paule Bourbonnais

Chaque année des miliers de Québécois déménagent le 1er juillet mais comment arriver à personnaliser notre nouveau nid sans se ruiner pour autant.  Lorna Gordon, designer et animatrice à l’émission ”Le mariage des meubles” à canal vie, a plusieurs conseils pratiques. Selon elle la cuisine est un must: lieu de rencontre et de socialisation par excellence, elle se doit d’être confortable et harmonieuse.  Pour ce faire, Lorna suggère d’y installer des sources lumineuses sous les armoires avec gradateur afin de donner une atmosphère détendue ou tout simplement la peinturer et y ajouter des autocollants. De plus, libérer les comptoirs et les armoires donne à la cuisine une toute nouvelle image. Simples et abordables, les électroménagers peu énergivore d’Amana permettent aussi ce changement selon Lorna Gordon.  Quelques biblots, pots décoratifs ou coussins d’appoint peuvent rehausser n’importe quel décor sans oublier une nouvelle coloration des murs. C’est donc à vous de jouer: à vos pinceaux et vos marteaux et bon déménagement!!

gordon  Lorna Gordon designer

logo

Chronique design et entrevue avec Lorna Gordon réalisée par Paule Bourbonnais dans le cadre du 4 à 6

Commentaire (0)

Tags: , , ,

Le Guide du Montréal multiple

Posté le 07 mai 2010 par 4a6

l-1749-11C’est à une invitation au voyage et aux métissages que nous convient Laura-Julie Perreault et Jean-Christophe Laurence avec la publication de leur ouvrage Guide du Montréal multiple aux Éditions Boréal.

 

 

 

 

 

Ce dernier nous entretient de la façon qu’est né le projet du livre puis nous confie son coup de cœur découvert au fil de ses explorations.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Telle une carte postale sonore, Jean-Christophe Laurence nous présente un groupe superstar en Inde et au Pakistan originaire de Brossard .

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

 Il nous parle aussi de l’accueil qu’ils ont reçu auprès des différentes communautés culturelles de la région métropolitaine.  

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Un seul mot, suivez le guide!

 

Une entrevue réalisée par Sarrah Osama et Louis-René Beaudin dans le cadre du 4 à 6.

Commentaire (0)

Tags: , ,

Eve Cournoyer en pleine tempête!

Posté le 06 mai 2010 par 4a6

affichelion_dor1On l’attendait comme le soleil après la pluie, elle arrive en studio avec sa poésie et sa guitare, Eve Cournoyer nous présente son troisième album Tempête qui est lancé jeudi le 6 mai 2010 au Cabaret du Lion D’or, un an après Le Sacre de l’an 40.

 

C’est sur le portail d’Espace Emergence que l’auteure compositeure interprète nous avait offert un avant-goût de son plus récent album par un premier extrait, Hanna.

 

Ève Cournoyer nous décrit les multiples tourmentes qui ont soufflé sur sa dernière année avant de nous interprèter en direct et en studio Sept-Îles.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Elle nous parle également de la réalisation et des ambiances de son dernier disque puis des “tempêtes” qu’elle a pour ainsi dire traversées.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Eve Cournoyer rend finalement hommage à sa grand-mère, à sa façon. 

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

 Une entrevue réalisée par Sarrah Osama et Louis-René Beaudin dans le cadre du 4 à 6.

Commentaire (0)

Tags: , ,

P-A Côté Marchand de Rien

Posté le 05 mai 2010 par 4a6

l_fd803f988b754a86acf65df08bc35bf5p-acoteOriginaire du Saguenay, P-A Côté vit à Montréal depuis plusieurs années.

L’auteur, compositeur et interprète, de passage dans les studios de CIBL, nous présente son premier album Marchand de Rien lancé en formule 5 à 7 au Cheval Blanc le lundi 3 mai 2010.

P-A Côté nous entretient des thèmes qu’il aborde dans son album « à saveur lucide »  et aux accents folks, ainsi que de son parcours d’artiste aussi coloré que sa musique.  

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

 

En direct dans nos studios P-A Côté nous interprète Marchand de rien.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

 

 

Une entrevue réalisée par Arnaud Aubin dans le cadre du 4 à 6.

Commentaire (0)

Tags: , , ,

Du 25 au 27 mars, CIBL sera au Salon des vins et spiritueux de Montréal !

Posté le 25 mars 2010 par Geneviève Gaudet

Photo: Richard Blouin

Photo: Richard Blouin

La 9e édition du Salon des vins et spiritueux de Montréal, l’événement le plus attendu des connaisseurs et des nouveaux initiés, se tiendra du 25 au 28 mars 2010 au Palais des congrès de Montréal. Venez rencontrer 230 producteurs provenant des 5 continents qui vous feront découvrir plus de 2 200 produits, dont plus de 1 200 exclusivités !

Pour l’occasion, Louis-René Beaudin et son équipe y présenteront le 4 à 6 en direct les jeudi 25 et vendredi 26 mars. De plus, le samedi 27 mars de 12h à 14h, le spirituel Carl Witchel sera sur place pour vous présenter une édition spéciale de l’Omnivore entièrement consacrée au Salon des vins et spiritueux de Montréal.

Présentée tous les deux ans par l’Association québécoise des agences de vins, bières et spiritueux (AQAVBS) et son partenaire principal, la Société des Alcools du Québec (SAQ), cette manifestation grand public, la plus importante du genre au Canada, avait attiré 20 000 visiteurs lors de sa dernière édition.

Renseignements : 514 722-4510 ou www.salondesvins.com

Commentaire (0)

Tags: , ,

Noël 1933 : portrait d’une époque en parlures et chansons

Posté le 02 décembre 2009 par 4a6

Quels sont les ingrédients nécessaires à la réussite d’un spectacle de Noël? De la neige et du froid, bien sûr, mais aussi une bonne dose d’amour et d’humour, un peu d’Histoire avec un grand H, un brin de folklore et, surtout, des chansons, des chansons et encore des chansons!

noel1933-web-300x2401C’est ce que nous propose le Théâtre Exaltemps dans sa dernière production, Noël 1933: portrait d’une époque en parlures et chansons. Sur scène, onze artistes nous transportent dans le quartier Saint-Henri, au moment où la crise économique assombrit les festivités entourant la fête de Noël. Heureusement, la musique saura réchauffer les coeurs et réconforter les plus démunis. Tout est ici prétexte à faire revivre certaines des plus belles chansons associées au temps des Fêtes, qui sont magnifiquement interprétées a capella par les comédiens-chanteurs. Leurs voix, suivant des arrangements finement ciselés, emplissent l’espace et nous permettent de redécouvrir ces airs incontournables sans lesquels Noël ne serait pas vraiment Noël, finalement!

Noël 1933: portrait d’une époque en parlures et chansons est présenté au Studio-Théâtre de la Place des Arts, les 3, 4, 5, 6, 9, 10, 11 et 12 décembre prochains, à 20h.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Une chronique réalisée par Virginie Lambert-Pellerin dans le cadre du 4 à 6 animé par Arnaud Aubin.

Lors de cette même émission, Arnaud Aubin a eu le plaisir de recevoir Chantal Grenier, présidente du Théâtre Exaltemps et sa soeur Dominique qui participe également au spectacle.

Il leur a d’abord demandé de chanter pour nous.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Une entrevue réalisée par Arnaud Aubin.

Commentaire (0)

Tags: , ,

L’art public à Montréal - Itinéraire 3

Posté le 22 juillet 2009 par Marie-Eve Lamy

Pour cette troisième chronique « Itinéraire en art public », je vous amène sur l’Îles-Sœurs et à Verdun. Et cette fois, le vélo est essentiel ! Et une carte vous sera très utile, particulièrement pour l’Île-des-Sœurs. D’abord pour vous rendre à vélo à l’Île-des-Sœurs, le lus simple est de prendre la piste cyclable qui traverse le pont Champlain. La piste commence au coin de la rue Henri Duhamel et du boul. Gaétan Laberge à Verdun.

caroussel211. La première œuvre se trouve sur le boul. de l’Île-des-Sœurs. Elle occupe tout le centre du deuxième carrefour giratoire que vous croisez sur ce boulevard. Il s’agit de l’œuvre de Michel Goulet, le Carroussel de l’île (2005).
Cette sculpture de métal et de laiton est composée de douze scènes qui sont composées de plusieurs objets familiers ou inusités : une colonne Moris, la pochette du disque Abbey Road des Beattles, trois chaises renversées et empilées, dont la plus haute supporte un globe, ou un long mat surmonté d’un ruban symbolisant l’espoir.

2. Vous continuez ensuite sur le boul. de l’Île-des-Sœurs, jusqu’au parc Vancouver (du côté du fleuve), au coin de la rue Darwin, où vous pouvez voir Le Cycliste (1990), une grande sculpture tubulaire noire et rouge en acier de Germain Bergeron.
Il s’agit d’un cycliste filiforme penché sur son vélo. Vous ne pouvez pas le manquer !

arcenciel23. Vous poursuivez ensuite sur le boul. de l’ÎIe-des-Sœurs, jusqu’à la rue Elgar, au centre communautaire Elgar, pour une œuvre de Roger Langevin, La Porte de l’avenir (2000).
C’est une drôle d’œuvre, enfantine et naïve, qui est formée d’une arche peinte au couleurs de l’arc-en-ciel et supportée par deux colonnes sur les faces desquelles sont sculptés un garçon et une fille. Il existerait trois autres exemplaires de cette œuvre.

4. Je vous invite ensuite à revenir sur vos pas sur le boul. de l’Île-des-Sœurs pour revenir à Verdun et emprunter la rue Henri Duhamel vers le nord jusqu’à la rue Verdun, pour vous arrêter au parc Labelle. Vous y trouvez L’Argoulet (1985), de Dominique Valade.
Cette sculpture de 4 m de haut, formée par la superposition de blocs et de plaques en granit poli, est inspirée de l’histoire de Verdun. Elle représente le nom donné à un groupe d’arquebusiers du XVIIe siècle chargés de la garde du territoire.

femme5 et 6. Vous continuez ensuite sur la rue Verdun vers l’ouest pendant un bon bout de temps, jusqu’à la rue Richard à droite pour vous rendre au Centre culturel de Verdun, sur la rue Bannantyne, où vous trouverez deux sculpture : La Femme-Fontaine (1967), de Roger Cavalli, et La Naissance (1993), de Claude Millette.
La Femme-Fontaine représente le visage d’une femme qui est sculpté d’un côté, tandis qu’une colonne de visages apparaît sur l’autre côté.
La Naissance, une grande sculpture d’acier, évoque quant à elle la captivité et les valeurs humaines à protéger.

7. Finalement, poursuivez vers l’ouest sur la rue Bannantyne pour rejoindre le boul. LaSalle jusqu’au parc George-O’Reilly, à l’angle de la rue Lloyd-George, pour une autre œuvre de Germain Bergeron, Le Tailleur de pierre (1990).
Elle est du même style que Le Cycliste, sauf qu’elle reproduit un tailleur de pierre, dont une des mains, levée vers le haut et tenant un marteau, s’apprête à frapper sur le pieu qu’il tient dans l’autre main au-dessus d’une pierre.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (0)

Tags: , ,

L’art public à Montréal - Itinéraire 2

Posté le 02 juillet 2009 par Marie-Eve Lamy

Pour cette deuxième chronique « Itinéraire en art public », je vous amène sur le Plateau. Pour cet itinéraire, l’utilisation du vélo est conseillée.

1. Nous débutons notre parcours au métro Mont-Royal, où nous pouvons admirer le Tango de Montréal (1999), une œuvre des Industries perdues. L’œuvre se trouve plus exactement sur un mur derrière la station de métro.
Il s’agit d’un bas-relief mosaïqué qui reproduit le poème « Tango de Montréal » (1983), de Gérald Godin, qui est un hommage aux ouvriers immigrants de la métropole.

huet222. Nous remontons ensuite la rue Rivard pour se diriger vers le métro Laurier, où, derrière la station dans la cour des Habitations Laurier (entre Rivard et Berri, tout près de Gilford), se trouve Ashapmouchouan (1964), une sculpture d’acier et de béton de Maurce Lemieux.
Ce qui est dommage, c’est qu’elle est entourée d’une clôture et qu’on ne peut donc l’admirer que de loin, à travers le feuillage des arbres.

3. Nous allons ensuite vers l’Est, pour emprunter la rue Mentana vers le Sud et se rendre entre les rues Rachel et Duluth aux Habitations de Mentana. Dans la cour de cet autre HLM, entre Mentana et St-André, se trouve une autre sculpture béton/acier de Maurice Lemieux : Évolution de joie (1973).
Peinte en jaune, elle fait très années 1970 !

4. Je vous amène ensuite au parc Lafontaine. Je ne passerai pas en détails toutes les œuvres qui s’y trouvent, car il y en a plusieurs, la plus connue étant Debout (Monument à Félix Leclerc), de Roger Langevin (1990), un bronze situé au cœur du parc Lafontaine, juste à l’Ouest du centre Calixa-Lavallée.
Le monument est entouré d’une petite place circulaire dont la bordure en béton est couronnée de 30 plaques de bronze moulé sur lesquelles on peut lire une citation tirée d’un poème de Félix Leclerc.

5 et 6. Je vous invite à terminer votre balade dans le parc Lafontaine par le belvédère Léo-Ayotte, sur la rue du Parc-Lafontaine (à l’Ouest du parc), au coin de Roy, pour voir le volet 2 de l’œuvre Leçons singulières, de Michel Goulet (1990-1991).
C’est la première œuvre d’art public réalisée dans le cadre du Plan en art public de la Ville de Montréal. Ce sont ces célèbres chaises, qui font d’ailleurs la particularité de plusieurs œuvres de l’artiste. L’autre volet se trouve sur la place Roy, plus à l’Ouest entre Mentana et St-André. Les deux volets sont composés de plusieurs chaises (sur lequelles on ne peut s’asseoir), qui sont accompagnées de divers objets familiers (ballon, espadrilles, entonnoirs). Chaque volet comprend également une carte-sculpture : celle du parc Lafontaine représente l’espace du parc en relief et celle de la place Roy représente une mappemonde. Cette dernière est également une fontaine.

huet427. Après la place Roy, nous continons sur Roy jusqu’à la rue St-Denis pour se rendre plus au Sud au carré St-Louis où se trouvent également plusieurs œuvres d’art public, dont trois sculpture du fameux Armand Vaillancourt : Sainte-Trinité (1965), Hommage au Tiers-monde et une autre sans –titre (1972).
Les trois sont situées du côté de la rue Saint-Denis et sont des formes abstraites. Peut-être êtes-vous donc déjà passé devant sans les voir…

8. Nous descendons ensuite la rue Saint-Denis jusqu’au coin Sherbrooke, pour voir (ou revoir !) Le Malheureux magnifique (1972), une sculpture de Pierre Yves Angers.
Cette sculpture blanche représente une forme humaine se tenant la tête à deux mains, dans une attitude de réflexion profonde et qui symbolise le destin parfois trop lourd de l’être humain. À l’origine à la place Pasteur, une phrase l’accompagnait : « À ceux qui regardent à l’intérieur d’eux-mêmes et franchissent ainsi les frontières du visible. » Elle a été relocalisée à son emplacement actuel en 1981.

9. Nous terminons notre parcours au parc Claude-Jutra (coin Prince-Arthur et Clark), pour voir l’Hommage à Claude Jutra (1997), de Charles Daudelin.
Le trophée remis lors de la cérémonie des Jutras s’inspire de cette œuvre.

huet3Un itinéraire en bonus !

Lors de ma promenade pour vous concocter un itinéraire en art public dans le Plateau, je suis tombée, totalement par hasard, sur un parcours de sculptures absolument magnifique et je me suis dit que je me devais de vous le faire connaître, tellement cette découverte m’a plue. Ce parcours d’une dizaine de sculptures se situe sur la rue Mentana, entre Gilford et Mont-Royal. Il s’agit de sculptures de bois de l’artiste Jacques Huet. Ces sculptures se trouvent toutes dans les cours avant de maisons de la rue, donc sur des propriétés privées. Ce sont de grandes sculpture en bois (de diverses essences) aux thèmes divers : le monde animal, la nature, la femme, etc. Il y a quelque chose de très sensuel dans ces sculptures, de par leurs nombreuses courbes et orifices.

J’ai parlé à l’un des résidents de la rue, qui m’a expliqué que c’est l’artiste qui approche les gens qui habitent la rue pour leur demander de bien vouloir héberger l’une de ces œuvres sur leur terrain, ce qu’ils acceptent avec beaucoup d’honneur. Ce que m’a également confié ce voisin, c’est que M. Huet est malheureusement décédé l’hiver dernier des suites d’un cancer fulgurant. Mais sa mémoire continue d’habiter la rue Mentana à travers ses sculptures, qu’il voulaient une célébration de la vie.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Commentaire (0)

Tags: ,

Sandrina Joseph réplique publiquement à l’injure quotidienne

Posté le 09 juin 2009 par Marie-Eve Pineault

josephSandrina Joseph vient de publier aux Éditions XYZ Objet de mépris, sujet de langage : l’injure performative au féminin.

L’auteure a pour objectif d’élaborer une théorisation de l’injure performative au féminin et d’analyser à travers des textes littéraires les stratégies forgées par des femmes répliquant à leurs injurieurs.

 

Elle tente également de démontrer que l’énoncé injurieux est un mode d’émancipation pour les narratrices et les personnages féminins.

 

Sandrina Joseph nous décrit le sujet de sa thèse de l’Université de Montréal et l’injure au quotidien.

 

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

 

Entrevue réalisée par Louis-René Beaudin

Commentaire (0)

Tags: ,

“Neue Töne”, un évènement de musique électronique à la mode allemande

Posté le 22 avril 2009 par Nicolas Bros

Montréal refleurit et l’offre culturelle s’intensifie. La musique électronique ne déroge pas à la règle. Preuve en est la présentation de la soirée Neue Töne par les organisations 0dB et 64 Hz, deux entités actives depuis 2000. Cette année, ils sont de retour en nous proposant une soirée ce samedi 2 mai 2009 au coeur des entrepôts Dominion (3968 St-Ambroise, métro Place St-Henri).

Au programme, des Djs locaux (Jeremy Tapwatr, Mimi le Méchant, Dorobo, Tenzin, Moso Molo et Jean S) avec en tête d’affiche, le groupe allemand Extrawelt. Ils se produiront accompagnés des Vjs Mikiram, Sébastien Langlois avec M.ë.o. Digital Productions et Okus Fokus.

Les deux Allemands d’Extrawelt, signés sur des labels aussi prestigieux que Cocoon Recordings de Sven Väth et Border Community, originaires de Hambourg, nous proposeront de goûter à une musique techno minimale saupoudrée de beats accrocheurs et d’une dose de mélancolie.

Rencontre avec Michel Désy aka Mimi Le Méchant, directeur de 0dB et co-organisateur de la soirée.

Infos pratiques:

Neue Töne

Samedi le 2 mai, 2009
De 17h à 3h

Entrepôts Dominion
3968 St-Ambroise
Montréal, Québec

Tarif: 35$

Achat en ligne :
wantickets.com

Les billets sont aussi en vente ici:
Atom Heart : 364-B rue Sherbrooke Est (514) 843-8484

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Écoutez la chronique musique électronique de Nicolas Bros les mercredis au 4 à 6

neue_tone_faceneue_tone_face-2

extrawelt_n

Le groupe Extrawelt, Arne Schaffhausen & Wayan Raabe

Commentaire (0)

LES DERNIERS AUDIO
Ce texte sera remplacé


Cyberlettre

Courriel:

Inscription
Se désinscrire

Nom de la personne:

Prénom:

Compagnie: